Référentiels

AURéHAL –  Accès Unifié aux Référentiels de HAL – est la plateforme de gestion des référentiels utilisés par HAL : auteurs, structures de recherche, projets ANR et européens, revues et disciplines. Elle est librement consultable et exploitable via des API.

  • Auteurs : nom, prénom, adresse mail, établissement d’appartenance. Sont visibles à la consultation d’une fiche auteur les informations qu’il a ajoutées à son IdHAL (identifiants auteurs comme l’ORCID ou l’IdRef, profils sur les réseaux sociaux, url de blog)
  • Structures de recherche : elles sont organisées selon quatre types (institution, laboratoire, département et équipe) avec des liens entre elles de façon, notamment, à signaler les tutelles et les rattachements. Les autre métadonnées comprennent outre le nom et l’acronyme, les adresses postales et url, des identifiants comme l’IdRef ou le RNSR.
  • Domaines : la liste des disciplines existe en français et en anglais. Les correspondances avec les domaines arXiv sont signalées entre crochets.
  • Revues : le référentiel utilise les API du site Sherpa/Romeo pour les politiques des éditeurs sur l’auto-archivage. L’information de Sherpa/Romeo est ainsi proposée lors du dépôt à la saisie du titre de la revue.
  • Projets ANR : les données des projets de 2005 à 2017 ont été fournies par l’ANR et importées dans le référentiel, ce qui représente environ 14 000 projets.
  • Projets européens : le référentiel contient la liste complète des projets présents dans OpenAIRE, soient 45 394 projets.

A l’exception des domaines, les entrées dans les référentiels se font au moment du dépôt. Chaque entrée d’un référentiel permet de lancer une requête dans HAL pour consulter les dépôts liés.

 

AURéHAL –  Accès Unifié aux Référentiels de HAL – est la plateforme de gestion des référentiels utilisés par HAL : auteurs, structures de recherche, projets ANR et européens, revues et disciplines. Elle est librement consultable et exploitable via des API.

  • Auteurs : nom, prénom, adresse mail, établissement d’appartenance. Sont visibles à la consultation d’une fiche auteur les informations qu’il a ajoutées à son IdHAL (identifiants auteurs comme l’ORCID ou l’IdRef, profils sur les réseaux sociaux, url de blog)
  • Structures de recherche : elles sont organisées selon quatre types (institution, laboratoire, département et équipe) avec des liens entre elles de façon, notamment, à signaler les tutelles et les rattachements. Les autre métadonnées comprennent outre le nom et l’acronyme, les adresses postales et url, des identifiants comme l’IdRef ou le RNSR.
  • Domaines : la liste des disciplines existe en français et en anglais. Les correspondances avec les domaines arXiv sont signalées entre crochets.
  • Revues : le référentiel utilise les API du site Sherpa/Romeo pour les politiques des éditeurs sur l’auto-archivage. L’information de Sherpa/Romeo est ainsi proposée lors du dépôt à la saisie du titre de la revue.
  • Projets ANR : les données des projets de 2005 à 2017 ont été fournies par l’ANR et importées dans le référentiel, ce qui représente environ 14 000 projets.
  • Projets européens : le référentiel contient la liste complète des projets présents dans OpenAIRE, soient 45 394 projets.

A l’exception des domaines, les entrées dans les référentiels se font au moment du dépôt. Chaque entrée d’un référentiel permet de lancer une requête dans HAL pour consulter les dépôts liés.