CaptureVous voulez rassembler dans une seule page web toutes vos publications déposées dans HAL ? Créer un CV avec une adresse url à votre nom contenant tous vos dépôts ? Afficher tous les mots-clés associés à vos publications ou la liste des revues dans lesquelles vous avez publié ?

Si la réponse est oui, l’étape indispensable est de se créer un identifiant auteur dans HAL (IdHAL).

L’IdHAL est une fonctionnalité proposée à tout auteur d’une publication ou d’une donnée déposées dans HAL pour gérer ce qu’on appelle ses «formes auteur » ou formes du nom.

Un identifiant pour rassembler toutes ses formes auteur

La façon dont un auteur apparaît dans une base de données bibliographiques peut varier en fonction de la personne qui saisit ou du format original d’import.

  • La variation la plus courante porte sur le prénom, selon qu’il est enregistré en entier ou seulement avec l’initiale : Pierre Dupont et P. Dupont, et voilà déjà deux formes auteur pour la même personne.
  • Un prénom composé génère aussi couramment plusieurs formes auteur. Par exemple, le prénom Marie Christine pourra apparaître sous les formes Marie-Christine, M.C., M.-C., M-C.
  • Une erreur de saisie en inversant le prénom et le nom, et voilà encore une nouvelle forme créée.

Les conséquences sont immédiates lors d’une recherche dans la base avec comme critères les prénom et nom de l’auteur. Si vous cherchez les publications de Paul Emile Victor, le système devrait vous proposer toutes les publications écrites par cet auteur, quelle que soit la façon dont son nom a été saisi.

Si au cours de votre carrière, vous avez publié sous des noms différents, vous êtes aussi confronté à cette question. Le cas le plus courant est celui de l’utilisation du nom d’épouse : on peut avoir des publications signées sous son nom d’usage, d’autres sous son nom d’épouse, d’autres encore avec le nom d’usage accolé au nom d’épouse. Impossible de revenir en arrière puisque c’est publié tel quel mais un identifiant auteur permet de regrouper ces différentes formes.

Autre cas : celui des homonymes. Si vous avez remarqué que des dépôts portent le même nom d’auteur que le vôtre mais ne sont pas de vous, extraire la liste de vos publications va être problématique.

L’IdHAL, comment ça marche

L’IdHAL est composé d’un identifiant (IdHAL) et des formes auteurs associées et de leurs dépôts.

Créer son IdHAL rassemble toutes les formes que vous avez identifiées avec les dépôts associés. Pas la peine toutefois de faire une recherche préalable, au moment de la création, HAL vous propose une liste de formes qu’il vous suffira de valider ou non, et que vous pourrez compléter. Vous pouvez même vérifier publication par publication en cas d’homonymie.

Toutes les formes de nom continuent de coexister, il n’y a pas de remplacement dans les dépôts.

La forme que vous aurez définie comme étant votre préférée sera proposée en priorité lors d’un dépôt (étape auteurs). Lors d’une recherche, un pictogramme identifie un auteur comme étant associé à un IdHAL.

resultat_exemple_idhal
Résultat d’une recherche dans HAL : facette auteur avec pictogramme IdHAL

Si vous n’avez jamais déposé vous-même mais que au moins une de vos publications est dans HAL, vous pouvez vous créer un IdHAL. IL vous faudra tout de même avoir un compte dans HAL.

Le choix de l’identifiant pour l’IdHAL est important et irréversible puisqu’il composera l’url de votre page chercheur (https://cv.archives-ouvertes.fr/prenom-nom). A la création, HAL propose par défaut prenom-nom. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez le modifier mais seulement si vous n’avez pas encore enregistré. Attention, les caractères accentués et les apostrophes ne sont pas pris en compte.

En outre, si vous voulez afficher dans votre CV votre compte twitter ou facebook, l’adresse de votre blog ou les identifiants que vous avez sur d’autres plateformes comme l’ORCID ou le ResearchID, c’est dans l’IdHAL que vous allez les ajouter. Les liens vers les autres sites seront actifs dans votre CV et toute personne le visualisant pourra ainsi consulter tous ces éléments constituant votre identité numérique. Pensez donc à les ajouter.

 Consultez la documentation en ligne pour en savoir plus.