le CCSD

Crée par le CNRS en 2000, le Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD) est une unité mixte de service (UMS3668). Sa mission principale est de fournir à la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche des outils pour l’archivage, la diffusion et la valorisation des publications et des données scientifiques.
Avec HAL qu’il a créée et qu’il développe, il est au coeur de la coordination nationale en faveur des archives ouvertes depuis la convention de partenariat inter-établissements signée en 2013 par l’Agence de Mutualisation des Universités et Etablissements (AMUE), la Conférence des Présidents d’Université (CPU), la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) ainsi que 22 établissements.

Le CCSD acteur de la Bibliothèque Scientifique Numérique (BSN)

  • BSN 4 Open access : le CCSD est co-pilote de ce segment. Les travaux de BSN 4 ont abouti à l’élaboration et à la signature de la convention de partenariat HAL
  • BSN 3 Signalement
  • BSN 6 Archivage pérenne
  • BSN 7 Edition scientifique publique
  • BSN 9 Formation, compétences, usages
  • BSN 10 Données de la recherche

Les missions de l’unité

Développer des archives ouvertes à l’ensemble de la production de la recherche et offrir un accès libre et gratuit favorisant la visibilité et la circulation de l’information scientifique et technique

Fédérer et interconnecter autour de HAL les archives ouvertes institutionnelles en veillant à l’interopérabilité entre ses bases de données et celles de ses partenaires

Assurer la pérennité de l’ensemble des données collectées par la sécurisation des entrepôts, et l’archivage à long terme

Connecter l’archive ouverte HAL avec les grandes archives ouvertes thématiques internationales comme arXiv, PubMedCentral, etc.

Développer des outils informatiques à destination des chercheurs et des communautés scientifiques afin de faciliter toutes les formes de communication scientifiques directes

Rendre des services informatiques nationaux, en particulier participer aux travaux de création de référentiels nécessaires à l’identification de la production scientifique française et à l’enrichissement automatique des bases de données administratives

S’impliquer dans toutes les initiatives françaises et internationales, notamment européennes, concernant les archives ouvertes

Feuille de route 2016-2020