Savez-vous que HAL et ses différents portails comptent aujourd’hui 2739 collections ? Appelée aussi interface de consultation, une collection permet de regrouper des dépôts sous une adresse url courte (de type http://hal-archives-ouvertes.fr/Nom_de_la_collection) et dans un environnement graphique personnalisé.

Elles sont réparties en différentes catégories selon le critère choisi pour la collection : le rattachement institutionnel des auteurs permet ainsi de regrouper automatiquement les publications d’un laboratoire, d’une université, d’une école ou de n’importe quel autre type d’institution. Le champ « titre de colloque » permet de réunir toutes les communications d’un colloque, de même que les articles d’une revue peuvent être réunis à partir du champ « titre de la revue ». On peut créer également des collections thématiques : la sélection sera alors plutôt manuelle. Une catégorie « Autre » laisse libre court à l’imagination et aux besoins des utilisateurs.

repartition_collections

Les collections dans HAL : un service très utilisé par les laboratoires

Une collection dans HAL est gérée non pas par un collectionneur mais … un tamponneur (ne cherchez pas dans le dictionnaire, la définition est celle-ci : Celui, celle qui appose un timbre, un cachet sur un document officiel). C’est le terme choisi pour désigner un gestionnaire de collection. Celui-ci a la charge de personnaliser la collection : texte de la page d’accueil, intégration du logo de son institution et de la charte  graphique. Même si le mode d’alimentation choisi est automatique, c’est à lui/elle de vérifier que les publications rassemblées correspondent bien au critère de la collection (il peut ainsi ajouter ou ôter un dépôt si nécessaire). Il a également accès à des statistiques (nombre de dépôts, le top contributeur ou des statistiques de consultation).

Pour vous donner des idées, une petite sélection de pages d’accueil de collections :

  •  celle du laboratoire EDYTEM qui a créé une sous-collection par équipe de recherche,
  • même principe pour la collection du Centre de recherche en automatique de Nancy qui regroupe les publications de ses départements par sous-collections,
  • celle de l’Institut Fourier qui a choisi de présenter les prépublications, les thèses et HDR, ainsi que les notes de l’école d’été de l’Institut dans des sous-collections différentes,
  • ou encore les collections des laboratoires de l’université de Rennes 1 présents sur la page d’accueil du portail HAL de l’université (ou comment combiner portail et collections).

On pourrait en citer bien d’autres …

Un peu plus d’info ici.