Depuis le 17 mars, tout le monde est tenu de rester chez soi. L’activité sur la plateforme de gestion de congrès SciencesConf révèle la difficulté – voire l’impossibilité – d’organiser des rencontres scientifiques à l’heure du confinement généralisé.

Dans un premier temps, les conférences qui devaient se tenir au début de la période de confinement ont été annulées. Par la suite, lorsque les perspectives ont été plus précises, certaines conférences ont été reportées soit à l’automne, soit à l’année prochaine.

Selon les données de la base SciencesConf  : 88 manifestations scientifiques devaient se dérouler entre les 16 et 31 mars, et 83 en avril.

L’incertitude qui domine sur la reprise des activités a logiquement un impact sur la programmation de nouvelles conférences qu’on peut mesurer avec l’évolution des demandes de création de conférence dans l’application :

L’activité décroît légèrement en mars et le chiffre est beaucoup plus significatif en avril avec seulement 56 demandes de création. Ce chiffre est plus bas qu’en août 2019, mois traditionnellement creux pour l’activité.

Bonne continuation à tous et bon courage aux organisateurs de colloques.