L’import dans HAL d’articles publiés en 2019 et 2020 dans des revues d’Elsevier, prévu dans le volet “green access” de l’accord de licence nationale avec cet éditeur, est en cours en ce mois de décembre. Les articles viendront compléter collections, portails et CV. Pour ceux publiés il y a plus de 12 mois, les métadonnées contiennent un lien vers le manuscrit auteur accepté (MAA) disponible sur la plateforme de l’éditeur. Une fonctionnalité d’opt-out est mise en place qui permet à l’auteur correspondant de révoquer ce lien.

Après l’ajout en octobre de 2687 fichiers contenant les MAA qui venaient compléter les notices présentes dans HAL que nous présentions dans un précédent billet, l’étape 2 de la mise en oeuvre de l’accord est en cours. Elle concerne :

  • l’ajout de publications non présentes dans HAL (import des métadonnées et des fichiers MAA) publiées en 2019. Le volume est estimé à 4627 articles.
  • l’ ajout de 5242 notices d’articles publiés en 2020. Les métadonnées contiendront un lien vers le MAA hébergé sur le site d’Elsevier.

L’opt-out c’est quoi ?

Les termes du contrat prévoient la possibilité pour une institution de révoquer ce lien vers le manuscrit hébergé sur la plateforme Elsevier. Pour la mise en œuvre dans HAL, qui héberge plus de 130 portails institutionnels, c’était prendre le risque d’afficher des informations différentes selon le portail de consultation. Aussi, après décision du comité de pilotage du CCSD (MESRI, CNRS, Inria, INRAE et CPU), cette possibilité est-elle plutôt donnée à l’auteur correspondant. Cette solution, plus complexe à mettre en place, garantit ainsi un contrat de lecture cohérent : l’utilisateur dispose de la même information quel que soit le portail HAL consulté.

Une fonctionnalité d’opt-out a donc été mise en place : pour l’activer, l’auteur correspondant devra s’être connecté à HAL et disposer de la propriété du dépôt. Pour rappel, avoir la propriété d’un dépôt signifie que l’utilisateur peut modifier les métadonnées et/ou ajouter un fichier. Un déposant est forcément propriétaire de son dépôt : le ou les auteurs du document aussi, s’ils sont bien sûr utilisateurs de HAL et qu’ils ont accepté la propriété du dépôt après notification. Comment vérifier que c’est bien l’auteur correspondant qui fait la demande ? Eh bien, tout est manuel et c’est l’équipe du CCSD qui s’en charge et retire le lien. Il faut cependant noter que le retrait du lien a un impact : si ce lien n’est plus présent dans les métadonnées du dépôt, HAL ne pourra pas récupérer le MAA 24 mois après la date de publication comme le prévoit l’accord.

Pendant les 24 mois d’embargo, tous les MAA hébergés sur le site de l’éditeur sont sous licence Elsevier qui n’autorise pas la redistribution ailleurs que sur sa plateforme : il ajoute d’ailleurs la mention de cette licence dans le fichier.

Les chercheur.e.s restent bien entendu libres de déposer le texte intégral de leurs articles, L’accord le précise explicitement : Les auteurs peuvent déposer en auto-archivage leur MAA dans les archives ouvertes, en application et dans le respect de la Loi pour une République numérique. Le dépôt peut être effectué dès parution, et un d’embargo ajouté dans les métadonnées si l’éditeur en impose un comme c’est généralement le cas pour Elsevier sur la version acceptée ou postprint. Si l’article entre dans le cadre de la Loi (financement au moins pour moitié sur fonds publics), l’embargo n’excède pas  6 mois pour les STM ou 12 mois pour les SHS.

Une collaboration avec Casuhal pour la vérification des affiliations

Notre précédent billet détaillait les traitements réalisés pour importer les données fournies par Elsevier dans HAL. Les données fournies pour l’affiliation des auteurs nécessite un alignement avec les données existantes dans AuréHAL afin d’éviter une mauvaise affiliation des auteurs lors de l’import. Grâce à la communauté Casuhal qui a proposé son concours, un travail minutieux de vérification a été réalisé pour les structures de recherche d’une trentaine d’établissements, représentant un volume d’un peu plus de 4200 affiliations. Les portails et les collections de laboratoire seront ainsi correctement complétées dès l’import.

L’accord de licence nationale avec Elsevier est signé pour une durée de 4 ans (2019-2022) : nous vous tiendrons bien sûr au courant des prochaines livraisons.

 

Inscrivez-vous à la newsletter ActuHAL ! /
Subscribe to ActuHAL Newsletter!

Tous les 2 mois, recevez les dernières actualités sur HAL, et plus encore, directement dans votre boîte mail ! /
Receive the latest news about HAL, and much more, straight into your inbox, every 2 months!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
We keep your personal data private, and do not share them to any other than third parties enabling this service.

Vous allez recevoir un mail de confirmation : assurez-vous de cliquer sur le lien pour valider votre inscription (si vous ne voyez pas le mail, vérifiez vos spams).
You will receive a confirmation email: make sure to click on the link to confirm your subscription (if you don't see the email, maybe check your spams).