Le CCSD et COAR annoncent le lancement d’un répertoire pour les serveurs de preprints

Actualités

Écrit par Agnès Magron

Le CCSD et la Confederation of Open Access Repositories (COAR) ont le plaisir d’annoncer officiellement le lancement d’un répertoire des serveurs de preprints.

Les preprints prennent une part de plus en plus importante dans le paysage de la communication scientifique. La diffusion de preprints permet aux chercheur.e.s de partager librement et rapidement leurs travaux avec leurs collègues et à l’ensemble de la communauté. Les serveurs de preprints sont de plus en plus nombreux. Mais beaucoup n’ont qu’une courte durée de vie ou n’hébergent qu’un très petit nombre de documents. Comment choisir celui qui est le mieux adapté ? En recensant dans une base de données unique tous ces serveurs et/ou plateformes, le répertoire a précisément vocation à permettre aux chercheur.e.s de sélectionner la plateforme la mieux adaptée à leurs besoins et d’avoir une vue d’ensemble de l’écosystème des preprints.

Le répertoire s’appuie sur les résultats d’un projet mené par le groupe Plateformes de prépublications du Comité pour la Science Ouverte, et soutenu par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR). Le groupe a développé un catalogue étendu et détaillé des serveurs  de preprints. La liste actuelle documente plus de 90 plateformes et fournit des détails sur leur gestion, leurs fonctionnalités et leur relation avec les critères de la science ouverte.

Dans le cadre de leur collaboration, COAR héberge la base de données et le CCSD assure la curation des métadonnées afin de maintenir le répertoire à jour.

Le répertoire peut être consulté ici : https://doapr.coar-repositories.org/.

Pour suggérer l’ajout d’un nouveau serveur, ou fournir de l’information ou des commentaires sur un serveur déjà présent, consulter la page feedback.

Lire l’annonce sur le site de COAR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.