Lier son article avec un jeu de données ou un logiciel : c’est simple avec Episciences !

Actualités
Episciences

Écrit par Agnès Magron

Afin de promouvoir et favoriser la reproductibilité de la science, Episciences facilite désormais le lien entre un article et un jeu de données ou un logiciel. L’auteur ou autrice qui soumet un document à une revue peut à présent ajouter l’identifiant fourni par la plateforme sur laquelle sont entreposées les données ou le logiciel, facilitant ainsi l’accès à ces ressources, à la fois aux pairs qui évaluent les soumissions, et aux lecteurs et lectrices si l’article est publié.

L’un des aspects fondamentaux de la dynamique d’ouverture de la science est le lien étroit entre les publications scientifiques et les données de recherche associées. Ce lien est essentiel pour la transparence, la reproductibilité et la progression globale de la science. Episciences s’ancre dans cette dynamique en proposant aux auteurs et autrices de compléter la soumission de leur document avec le lien vers le jeu de données et/ou le logiciel mobilisés lors de leurs travaux.

Au préalable, il est bien sûr nécessaire de déposer ces ressources dans un entrepôt dédié qui fournit un identifiant : c’est en effet cet identifiant qui sert de pivot pour faire le lien. Les métadonnées de citation de la ressource sont récupérées automatiquement par Episciences pour être exposées durant le processus d’évaluation par les pairs, et, si l’article est accepté pour publication, sur la page de celui-ci sur le site de la revue. Les métadonnées du DOI de l’article publié contiendront également l’identifiant des données, améliorant ainsi leur découverte.

Le lien vers les codes sources s’appuie sur le service fourni par Software Heritage, une infrastructure ouverte pour l’archivage et le référencement des logiciels, qui fournit le SoftWare Hash IDentifiers (SWHID), déjà connu par les utilisateurs et utilisatrices de HAL qui y déposent leurs codes sources.

Un projet européen 

La mise en œuvre de l’interopérabilité avec Software Heritage s’inscrit dans le projet européen FAIRCORE4EOSC dont le but est le développement et la réalisation de composants de base pour le European Open Science Cloud (EOSC). Un de ces composants consiste dans le développement d’outils et de services pour l’archivage, le référencement, la description et la citation de logiciels de recherche en s’appuyant sur le SWHID et la spécification CodeMeta qui standardise les échanges de métadonnées.

Un précédent billet présentait un autre projet européen, OpenAire Nexus, auquel Episciences a aussi participé, qui permet l’enrichissement automatique des métadonnées des articles grâce, là encore, à l’interopérabilité : Episciences pourra désormais fournir le lien entre la publication et les données de recherche et les logiciels afin d’alimenter les autres producteurs de données.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.