Proposer un preprint à Peer Community In : c’est possible maintenant dès le formulaire de dépôt HAL

Actualités
HAL

Écrit par Agnès Magron

Si vous souhaitez proposer un preprint déposé dans HAL à une évaluation de Peer Community In (PCI), vous pouvez soumettre votre document dès le formulaire de dépôt et HAL s’occupe du transfert pour vous.

Évaluation ouverte des preprint

Le partage de plus en plus courant de preprints s’accompagne d’innovations pour valoriser ces manuscrits en libre accès. C’est le cas notamment des services ouverts d’évaluation par les pairs, parmi lesquels se situe Peer Community In (PCI). PCI est un ensemble de communautés thématiques – elle en compte 17  actuellement – qui organisent, sans frais pour les auteurs. des évaluations et des recommandations de preprints qui leur sont soumis.

HAL est maintenant interopérable avec PCI et le formulaire de dépôt évolue pour faciliter le processus de soumission par les auteurs et autrices.

Comme pour la soumission à une revue diffusée sur Episciences (voir billet), la fonctionnalité s’affiche à la fin du formulaire de dépôt uniquement si les deux conditions suivantes sont remplies :  le type de document choisi est  “Preprint/Prépublication” et un fichier contenant le texte intégral est déposé. Les PCI thématiques sont présentées dans une liste déroulante, à la suite des revues Episciences. Le déposant n’a plus qu’à sélectionner celle qui lui convient avant d’enregistrer son dépôt. Avant de soumettre son document, il est recommandé toutefois de consulter au préalable les instructions aux auteurs.

Une fois mis en ligne après l’étape de modération, HAL notifie automatiquement la PCI concernée : le board prend ensuite en charge le manuscrit soumis.

Le processus de soumission depuis HAL est ainsi fluidifié et transparent pour les chercheur.es.

En cas d’évaluation positive, la PCI recommande le preprint : la recommandation ainsi que les commentaires et évaluations des reviewers, les décisions éditoriales et les réponses des auteurs sont publiés sur son site. La recommandation elle-même est considérée comme un contribution scientifique et peut être citée séparément.

Si le document soumis est recommandé par une PCI, le dépôt HAL est enrichi de la référence de la recommandation, qui est affichée sur le dépôt.  Selon le même principe, la recommandation PCI affiche la référence du preprint et renvoie sur le dépôt HAL.

L’interopérabilité des deux plateformes améliore ainsi notablement l’expérience des lecteurs et lectrices. Elle contribue de plus à renforcer la qualité et la fiabilité des preprints disponibles sur HAL.

Projet HALOWIN

L’interopérabilité HAL-PCI constitue le deuxième volet du projet HALOWIN. Financé par le Fonds national pour la Science ouverte (FNSO), le projet se termine fin 2023 et vise à améliorer l’interopérabilité entre HAL et les services de relecture de manuscrits. En pratique, il s’agit de développer un cadre technique qui permet l’échange automatisé de documents, de métadonnées et de notifications. L’objectif est non seulement d’identifier mais aussi de développer, de déployer et de tester l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à l’interconnexion entre HAL et Episciences d’une part (voir billet), et HAL et Peer Community In (PCI) d’autre part.

Le projet  s’inscrit dans le cadre de l’initiative internationale lancée par COAR (Confederation of Open Access Repositories) pour définir des protocoles et des standards ouverts d’interconnexion entre les services de peer reviewing et les archives ouvertes.

Il repose ainsi sur  l’implémentation dans HAL du protocole COAR Notify qui  utilise les normes établies du W3C, Linked Data Notifications et Activity Streams 2.0, pour échanger des messages standardisés entre un entrepôt et un service d’évaluation de pré-publications.  Les échanges entre HAL et PCI, tout comme ceux entre HAL et Episciences, représentent des  cas d’usage d’implémentation de ce protocole.

Au-delà de simplifier et fluidifier les démarches des chercheur.es, le projet vise à promouvoir la couche d’interopérabilité de HAL auprès de différents services de peer-reviewing au niveau international. L’implémentation dans HAL du protocole COAR notify ouvre aussi la voie pour HAL à d’autres types d’échanges, portant sur des objets différents comme le lien entre publication et données de recherche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.